Comment Emmanuel Macron est devenu la cible de toutes les haines

Jamais un président français n'avait cristallisé autour de lui une telle haine. Si Emmanuel Macron s'est attiré des reproches depuis son arrivée à l'Elysée, le phénomène s'est considérablement amplifié depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes. Et ce qui n'était, au départ, qu'une mobilisation pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant, s'est rapidement transformé en un mouvement anti-Macron.

Insultes et appels au meurtre

Au-delà des revendications des manifestants sur le pouvoir d'achat s'ajoute désormais, sur les pancartes, dans les slogans, mais aussi et surtout sur les réseaux sociaux, où est né et s'est structuré le mouvement, un appel à la démission pure et simple d'Emmanuel Macron. Parfois, des références au meurtre se glissent au milieu des insultes.

Dimanche, à peine le pied posé en France à son retour de Buenos Aires, où il se trouvait pour le G20, Emmanuel Macron s'est rendu dans le quartier de l'Arc de Triomphe, pour constater les dégâts de la veille. Quelques heures plus tôt, le célèbre monument du haut des Champs-Elysées avait été recouvert de tags visant le président: des insultes violentes, parfois obscènes, qui témoignaient d'une haine viscérale contre lui.

Image

Hué à chaque sortie

Au moment de sa venue, en milieu de matinée, les employés de la mairie n'avaient pas encore eu le temps d'effacer ces messages haineux. Sur plusieurs images,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi