Emmanuel Macron "demande pardon" aux Harkis au nom de la France

·1 min de lecture

La France "a manqué à ses devoirs envers les harkis, leurs femmes, leurs enfants", a déclaré le chef de l'Etat, lors d'une réception à l'Elysée consacrée à la mémoire des harkis ayant combattu aux côtés de l'armée française durant la Guerre d'Algérie.

Emmanuel Macron a "demandé pardon" lundi aux harkis au nom de la France, estimant que le pays avait "manqué à ses devoirs" à leur égard.

"Aux combattants, je veux dire notre reconnaissance; nous n'oublierons pas. Je demande pardon, nous n'oublierons pas", a déclaré le président de la République, qui présidait une réception consacrée à la mémoire des harkis ayant combattu aux côtés de l'armée française durant la Guerre d'Algérie.

La France "a manqué à ses devoirs envers les harkis, leurs femmes, leurs enfants", a aussi jugé le chef de l'Etat.

"L'honneur des harkis doit être gravé dans la mémoire nationale" 

Le gouvernement "portera avant la fin de l'année un projet visant à inscrire dans le marbre de nos lois la reconnaissance et la réparation à l'égard des harkis", a en outre annoncé Emmanuel Macron.

"Vous portez dans votre chair le souvenir des harkis. L'honneur des harkis doit être gravé dans la mémoire nationale", a expliqué le chef de l'Etat en appelant à "panser les plaies" qui doivent être "fermées par des paroles de vérité, gestes de mémoire et actes de justice".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles