Emmanuel Macron : le déjeuner secret d'un de ses collaborateurs avec Marion Maréchal

·1 min de lecture

Le 14 octobre dernier, à la brasserie Le Dôme, à Paris, Bruno Roger-Petit patientait sagement dans un salon confidentiel du restaurant. Le conseiller mémoire d’Emmanuel Macron attendait de pied ferme Marion Maréchal, figure de l’extrême droite identitaire, d’après les informations révélées par nos confrères du Monde. Le collaborateur du chef de l’État sympathiserait-t-il avec l’ennemi ? L’ex-députée du Vaucluse, devenue directrice de l’Issep, l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques, n’a pas décliné son invitation. Bien qu’elle ignorait l’intérêt de ce rendez-vous.

Interrogée par le journal, la nièce de Marine Le Pen a d’abord confirmé leur déjeuner : “Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer.” Puis, celle qui s’est écartée de la scène politique a expliqué pourquoi elle s’est déplacée jusqu’à cette brasserie de Montparnasse. “J’ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe. Surtout que j’étais assez curieuse de connaître celui qui s’amusait à me traiter de nazie toutes les deux semaines quand j’étais députée.” Néanmoins, l’intéressée n’en a pas dévoilé davantage. Que lui voulait le proche d’Emmanuel Macron ? Prendre le pouls de ses ambitions politiques pour les prochaines élections ? “Je voulais savoir ce qu’elle avait à dire et si elle était en résonance avec l’état de l’opinion – ce qui n’est pas le cas. J’ai dû constater que nous étions en désaccord”, a affirmé Bruno Roger-Petit. Avant de comparer sa rencontre à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Scotchée", Audrey Crespo-Mara se livre sur sa poignante interview de Bernard Tapie
Jade Hallyday : soleil et bikini, loin de Laeticia, elle s'amuse entre amis
Amandine Petit : premier coup de gueule pour Miss France 2021
PHOTO - Laurent Ournac : ses adorables enfants lui "font tourner la tête"
Caroline Margeridon agacée : "tout le monde pense que les hommes m’entretiennent"