Emmanuel Macron : costume noir, mains croisées, posture symétrique... Ce cliché inattendu avec une pop star à l'Elysée

C'est une rencontre pour le moins inattendue qui s'est déroulée à l'Élysée. Ce mardi 24 janvier, Emmanuel Macron recevait une star internationale à la veille du grand gala des Pièces jaunes. Sur Instagram, le président de la République a publié une photo troublante de son entrevue avec Pharrell Williams. En effet, le chef de l'État et le chanteur ont pris la pose dans des postures similaires, tous les deux vêtus de costumes sombres, les mains croisées devant leurs tailles, affichant un très léger sourire. "Un lieu sûr pour tous, sûr et ouvert, pacifique et démocratique, qui respecte les droits de l'homme. C'est ce qu'Internet doit être et rester, surtout pour nos enfants. C'est l'un de nos combats, a écrit Emmanuel Macron en légende. Artistes, rejoignez-nous et exprimez-vous ! Merci Pharrell pour votre engagement."

Selon les informations de RTL, Emmanuel Macron et Pharrell Williams ont évoqué ensemble "les enjeux liés aux enfants et au numérique". Et visiblement, le courant est bien passé entre les deux hommes. "Ils se sont super bien entendus. Pharrell Williams est très impliqué sur les questions des effets néfastes de l'internet et des téléphones sur les jeunes", a assuré l'entourage du président au sujet de cette réunion auprès de nos confrères. Si cette rencontre peut étonner, les proches d'Emmanuel Macron ont défendu cette invitation faite à un des artistes les plus en vogue dans le monde entier et dont les jeunes sont fans. "C'est bien, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Brigitte Macron : ce détail très rock de son look avant le Zénith
"Ce qui est arrivé à Lucas..." : interpellée sur le suicide du jeune homme, Brigitte Macron intransigeante
Brigitte Macron en colère : bouleversée, elle peine à cacher son agacement face à la journaliste de RTL
"Si vous ne voulez pas que je le dise à mon mari..." : Brigitte Macron surprend sur RTL
"On me l'a reproché..." : Brigitte Macron revient avec force sur un sujet très sensible