Emmanuel Macron avec les Bleus à Clairefontaine : pourquoi le président a présenté des excuses à Kylian Mbappé ?

·1 min de lecture

Après l’effort, le réconfort. Emmanuel Macron a rendu visite aux joueurs de l’équipe de France de football de Didier Deschamps ce jeudi 10 juin à Clairefontaine. Et il en avait bien besoin. Aller au contact des Français est l’une des activités préférées du président de la République. Ou était, plutôt. Mardi 8 juin, présent dans la Drôme où il visitait un lycée hôtelier à Tain-l’Hermitage, Emmanuel Macron a reçu une gifle d’un individu qu’il venait saluer. Un acte inacceptable pour les uns, « isolé » pour le chef d’Etat : « Tout va bien. Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé. Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concernent la vie de beaucoup ». A l’heure où 18 mois de prison ferme sont requis à l’encontre de son agresseur, Emmanuel Macron, lui, passe du bon temps avec les hommes de Didier Deschamps. Accompagné de son épouse Brigitte, le chef d’Etat, fan de football, a partagé un déjeuner avec les professionnels et le staff, à la veille du lancement de l’Euro 2020.

En débarquant sur le site de Clairefontaine, Emmanuel Macron a salué à tour de rôle chacun des joueurs. A renfort de checks de poing, le président a pris de leurs nouvelles, s’attardant sur le cas de Karim Benzema. Blessé à la cuisse lors du match contre la Bulgarie, l’attaquant avait dû quitter la pelouse pour blessure. « Rien de méchant » n’est toutefois à signaler.

Mais arrivé face à Kylian Mbappé, Emmanuel Macron semblait moins serein puisqu’il lui (...)

Lire la suite sur le site de Voici

365 jours : qui est Simone Susinna, l’acteur qui va enflammer le deuxième film ?
Meghan Markle : son père Thomas s'apprête à faire un grand déballage public
PHOTO Emily Ratajkowski allaite son fils : pourquoi les internautes crient ENCORE au scandale
N'oubliez pas les paroles : Geoffrey révèle pourquoi il a très mal vécu ses dernières semaines dans le jeu de Nagui
Emmanuel Macron giflé : 18 mois de prison ferme requis contre son agresseur Damien Tarel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles