Emmanuel Macron au Cameroun: une visite pour relancer les liens économiques entre les deux pays

Le président français se rend au Cameroun pour tenter de relancer les liens entre les deux pays. Sur le plan économique, ces liens ont tendance à s'effilocher, la France perdant du terrain depuis plusieurs décennies au profit de la Chine, mais aussi de l'Inde. Si la France est le deuxième fournisseur du Cameroun, elle n'est plus que son septième client, les exportations stagnent et les importations baissent.

La bouteille ne doit pas masquer le verre de plus en plus vide. Le récent rachat par le groupe français Castel des activités du britannique Guinness pour 300 milliards de francs CFA (plus de 450 millions d'euros) ne fait guère illusion. Au Cameroun, l'influence économique française se réduit comme peau de chagrin. Dans les années 1990, les entreprises tricolores pesaient 40% de l'économie, elles n'en représentent plus que 10% en 2021, d'après les calculs de l'ambassade de France.

Certes, le pays accueille encore 200 entreprises et filiales de groupes français, dans des domaines aussi diversifiés que l'exploitation pétrolière, le bois, l'agro-industrie ou la distribution, mais les investissements français diminuent tendanciellement. Le stock d'investissements directs étrangers français représentait 853 millions d'euros en 2019, soit trois fois moins qu'au Sénégal.

► À lire aussi : Emmanuel Macron en visite au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau la semaine prochaine


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles