Emmanuel Macron au bord du burn-out ? Cette étonnante confidence lors d’un conseil des ministres

« On n'est pas loin du burn-out. » Ces mots d’un ami d’Emmanuel Macron, étaient cités par Le Parisien en mars 2019. À l’époque, la colère des Gilets jaunes grondait encore. Plus d’un an après, le président ne serait pas plus apaisé. Le coronavirus est passé par là. Et quand il se met à faire le bilan de ses trois premières années de mandat en plein conseil des ministres, le chef de l’État, élu en 2017, reconnaît que depuis son arrivée au pouvoir, son parcours a été semé d’embûches. « Beaucoup d'événements se sont passés depuis et on ne peut pas dire que la chance ait toujours été avec nous », aurait-il déclaré selon la newsletter Chez Pol de Libération qui rapporte une information du Canard Enchaîné de ce mercredi 20 mai. Avant la crise de la Covid-19, marquée notamment par la question polémique des masques, et les Gilets jaunes, il y a eu en 2018 l’affaire Benalla. De quoi affaiblir l’idée de France unie qu’il défend sur les réseaux sociaux et rendre une réélection impossible en 2022 ? Le président sait que certains ne croient déjà plus en ses chances alors que c’est Édouard Philippe qui grimpe dans les sondages.

« Certains me disent déjà que je ne serai pas réélu. J'ai envie de leur répondre qu'un quinquennat comme ça en vaut bien trois », aurait-il confié la semaine dernière lors du conseil des ministres selon Le Canard Enchaîné du 20 mai. Le président serait-il au bord du burn-out ? Le 14 mai dernier, sa photographe officielle Soazig de la Moissonnière a partagé sur son compte

Retrouvez cet article sur GALA

“C’est un scoop” : Jean-Marie Bigard révèle ses échanges avec Emmanuel Macron
“Il faut qu’il renverse la table !”, Nicolas Sarkozy conseille en coulisses Emmanuel Macron
Jacques Legros (13h de TF1) : ses contacts avec Jean-Pierre Pernaut se limitent au strict minimum
Jean-Jacques Bourdin énervé : aucun ministre ne veut l’affronter en face à face
William se confie sur les repas avec les enfants : tous les parents vont s’y retrouver