Emmanuel Macron appelle à « mettre le maximum de pression » sur Vladimir Poutine

Photo
LUDOVIC MARIN / AFP

LUDOVIC MARIN / AFP

Emmanuel Macron photographié au siège de l’ONU à New York ce mercredi 21 septembre (illustration).

INTERNATIONAL - Pression maximale. Depuis New York, Emmanuel Macron a appelé ce mercredi 21 septembre la communauté internationale à « mettre le maximum de pression » sur le président russe Vladimir Poutine, qui s’est dit prêt à utiliser contre l’Occident « tous les moyens » de son arsenal.

Les décisions de Vladimir Poutine, qui a également annoncé la mobilisation de réservistes, « conduisent à isoler davantage la Russie », a ajouté le président français en marge de l’Assemblée générale de l’ONU en saluant les récentes déclarations de la Chine et de l’Inde qui ont appelé à la fin de la guerre en Ukraine.

« La Russie est en train de s’engager dans une guerre qu’elle est la seule à vouloir, qui est illégale et illégitime », a poursuivi le chef de l’État, qui estime que le choix fait par Moscou « va au contraire du sens de l’Histoire, au contraire des intérêts de la Russie et de la communauté internationale ».

Dans le même temps, son homologue américain Joe Biden livrait un discours similaire à la tribune de l’Assemblée générale des nations unies. Le locataire de la Maison Blanche a notamment accusé la Russie d’avoir « violé de manière éhontée » les principes fondateurs de la Charte de l’ONU.

« Cette guerre anéantit le droit de l’Ukraine à exister, tout simplement », a lancé le président américain, dénonçant l’invasion par un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU de son voisin. « Il est impossible de gagner une guerre nucléaire », a prévenu Joe Biden, venu à la tribune pour livrer une « ferme condamnation de la guerre injuste livrée par la Russie à l’Ukraine ».

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi