Emmanuel Macron appelle à mettre fin au « modèle insoutenable » du plastique

« La pollution plastique, c’est une bombe à retardement en même temps qu’un fléau déjà présent », a insisté le président de la République.

Emmanuel Macron a appelé à « mettre fin à un modèle globalisé et insoutenable » de production et de consommation du plastique, lundi, pour la reprise à Paris des négociations sur un futur traité mondial contre cette pollution d'ampleur. « Si nous ne faisons rien, la génération de déchets plastique triplera encore d'ici à 2060. La pollution plastique, c'est donc une bombe à retardement en même temps qu'un fléau déjà présent », a déclaré le président français dans un message vidéo aux représentants de 175 nations réunis au siège de l'Unesco jusqu'à vendredi.

Selon le chef de l'État, « il nous faut définitivement mettre fin à un modèle globalisé et insoutenable qui consiste à produire le plastique en Chine ou dans les pays de l'OCDE [Organisation de coopération et de développement économiques, NDLR] pour ensuite l'exporter sous forme de déchets vers les pays en développement, qui sont pourtant moins bien équipés en systèmes de traitement de déchets ».

« L'objectif premier doit être de réduire la production de nouveaux plastiques et d'interdire dès que possible les produits plus polluants – comme les plastiques à usage unique – et les plus dangereux pour la santé », détaille Emmanuel Macron. Alors que « 15 % du plastique seulement est recyclé à l'échelle mondiale », « 100 % des plastiques mis sur le marché doivent demain être entièrement recyclables », poursuit-il en plaidant, comme une cinquantaine d'autres pays, pour une fin de la pollution plastique d'ici à 2 [...]

Lire la suite

VIDÉO-Turquie : de Poutine à Biden, concert de félicitations après la réélection d'Erdogan