Emmanuel Macron : cet appel improbable d'une célèbre humoriste, "je ne te lâcherai pas !"

·1 min de lecture

Muriel Robin est une femme engagée. La cause des femmes lui tient particulièrement à cœur et elle lutte contre les violences conjugales. D’ailleurs, elle n’a pas hésité à appeler le président de la République pour faire avancer les choses. Comme l’humoriste l’a expliqué au Journal du Dimanche, elle a prévenu Emmanuel Macron qu’elle ne le lâcherait pas. "J’ai eu l’occasion de lui parler en mai et je lui ai fait part de ce qui n’allait pas. Il m’a répondu ‘Ah bon ?’ Je lui ai rétorqué ’Je ne te lâcherai pas'", a-t-elle déclaré plus déterminée que jamais.

Muriel Robin a évoqué les mesures qui ont été mises en place depuis cet entretien avec Emmanuel Macron. Elle a poursuivi : "Il a fallu attendre octobre pour que les premiers bracelets électroniques soient posés sur les conjoints violents. C’est bien mais c’est long. Pendant ce temps, des femmes crèvent." Elle a également fait part de sa colère : "Je ne suis pas contente du tout. Ce président qui a lancé l’année de la femme la larme à l’œil, ce n’est que du pipeau ! Que le gouvernement, qui dépense sans compter pour protéger l’économie, donne aux associations qui défendent les femmes battues le milliard d’euros qu’elles réclament. Il n’est plus à ça près !"

Si l’humoriste ne mâche pas ses mots et ressent de la rancœur à l’égard du président de la République, le ministre de l’Intérieur en prend également pour son grade : "Quand Gérald Darmanin a été nommé ministre de l’Intérieur malgré des accusations d’agressions sexuelles contre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron "n'est pas le président des riches, ni l'arrogant qu'on caricature", un proche témoigne
Marie-Sophie Lacarrau n'en démord pas : "On aurait pu me laisser saluer les téléspectateurs de France 2"
Emmanuel Macron : ses moments consacrés à Brigitte se sont envolés
Princesse Eugénie : une future maman bohème "comme sa mère Sarah Ferguson”
"33 années de lavage de cerveau" : Jean-Pierre Pernaut clashé par un célèbre journaliste