Emmanuel Macron appelé “Madame le président” : ce lapsus d’une de ses ministres

Elisabeth Moreno prend doucement ses marques. Fraîchement nommée ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes suite dans le gouvernement de Jean Castex, l'ancienne présidente de Lenovo France a une personnalité qui plaît. Si Eric Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice, a été quelque peu chahuté lors de sa première à l'Assemblée nationale, cette ancienne dirigeante d'entreprises franco-cap-verdienne de 49 ans a su amener un vent de fraîcheur dans l’hémicycle. Comme l'a rapporté L'Obs dans son édition du jeudi 16 juillet, "la spontanéité décomplexée" d'Elisabeth Moreno a amusé plus d'un député. "J'ai l'habitude de vous regarder à la télévision, et être ici avec vous, ça me semble surnaturel", a-t-elle par exemple lancé, un brin intimidée, lors des questions au gouvernement.

Ministre encore novice, Elisabeth Moreno, qui avait jusqu'ici l'habitude de suivre ces séances à travers un écran de télévision, a été quelque peu perturbée lorsqu'elle s'est retrouvée plongée dans le grand bain. En voulant évoquer Emmanuel Macron au micro de l'Assemblée nationale, elle l'a gratifié d'un "Madame le président". Un lapsus qui a sans doute un peu gênée la principale intéressée, mais qui l'a aussi amusée : "La ministre a ensuite pouffé", ont précisé nos confrères. Une spontanéité qui fait plaisir à voir et qui semble plaire à ses collaborateurs.

Elisabeth Moreno doit "rester elle-même" selon Marlène Schiappa

Avant que le remaniement ait lieu, cette cheffe d'entreprise

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - « ça flatte son ego » : Julien Cohen (Affaire conclue) fait enrager une acheteuse
Ghislaine Maxwell mariée en secret : qui est son compagnon ?
Louis de Funès : pourquoi sa famille n’a pas touché le pactole
Mort de Galyn Görg (Le Prince de Bel-Air) d'un cancer généralisé
Mort de Naya Rivera : son ex inquiet pour leur petit garçon

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.