Emmanuel Macron annonce le lancement d'États généraux de la justice

·1 min de lecture

Désormais, le président de la République souhaite que "le Garde des Sceaux rende compte chaque année au Parlement de la politique pénale du gouvernement."

L'Élysée annonce ce samedi, par voie de communiqué, que le président de la République Emmanuel Macron "a décidé de lancer les États Généraux de la Justice." 

La décision a été confirmée après une rencontre vendredi avec Chantal Arens, première présidente de la Cour de Cassation, et François Molins, procureur général près la Cour de cassation survenue afin "d'échanger sur la situation de la justice dans notre pays, notamment au regard des préoccupations de nos concitoyens sur la sécurité".

"Il a, durant cet échange apaisé et constructif, rappelé son profond attachement au principe de la séparation des pouvoirs et au principe de l’indépendance de l’autorité judiciaire dont il est le garant", apprend-on encore. Emmanuel Macron a par ailleurs souhaité que "le Garde des Sceaux rende compte chaque année au Parlement de la politique pénale du gouvernement."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles