Mirage 2000-5 à l'Ukraine, Gaza, Européennes... l'essentiel de l'interview d'Emmanuel Macron

À trois jours du scrutin, Emmanuel Macron a accordé jeudi un entretien télévisé à l'occasion du 80e anniversaire du Débarquement, alors que les candidats jettent leurs dernières forces dans la campagne des européennes. Le président a annoncé à cette occasion la "cession" de Mirage 2000-5 à Kiev et la formation de 4 500 pilotes ukrainiens en France. Il a réitéré son choix de ne pas reconnaître un État palestinien et a attaqué la stratégie de l'extrême droite en Europe.

Le chef de l'État s'est exprimé jeudi 6 juin dans les journaux télévisés de TF1 et France 2, au terme d'une journée de commémorations du Débarquement du 6 juin 1944, à laquelle était invité le président ukrainien. Un entretien aussi attendu que contesté par les oppositions, à trois jours des élections européennes.

De l'Ukraine à Gaza, en passant par la crainte de voir l'extrême droite européenne d'obtenir un score ce week-end, France 24 revient sur les principaux sujets abordés par Emmanuel Macron.

  • Mirage pour Kiev et formation de 4 500 pilotes ukrainiens

À l'occasion de cet entretien, Emmanuel Macron a annoncé que la France allait fournir des avions de chasse Mirage 2000-5 à l'Ukraine afin de soutenir celle-ci dans la guerre qui l'oppose à la Russie.

Avec AFP et Reuters


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Élections européennes : les cinq enseignements et faits marquants de la campagne
Elections européennes : en Belgique, le ras-le-bol des agriculteurs
Après la colère des agriculteurs, une PAC verte est-elle encore possible ?