Emmanuel Macron : une alliance qui clarifie le paysage politique français

France 2


Emmanuel Macron souhaitait que la question lui soit posée. "Ce matin il a ajouté une déambulation à son programme initial au marché de Poitiers. Ce n'était pas prévu au départ. Dans l'après-midi, suite à la visite d'une ferme dans un territoire où Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour il a réagi. C'est très simple. Il considère que Nicolas Dupont-Aignan joue son va-tout, c'est l'occasion ou jamais pour lui d'exister. Et tout simplement Emmanuel Macron considère que Nicolas Dupont-Aignan n'a jamais vraiment été gaulliste et que ses accointances avec l'extrême droite ne datent pas d'hier", explique Astrid Mezmorian.

"La France de l'égalité des chances"

Selon le candidat d'En marche, cette alliance permet de clarifier le paysage politique français. "Il y a une droite réactionnaire, nationaliste, antieuropéenne qui aujourd'hui est une force politique importante et au deuxième tour de cette élection présidentielle. Face à elle il y a un bloc progressiste qui défend la France, la France de l'égalité des chances", déclare Emmanuel Macron.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Quelles autres monnaies et quand ? Marine Le Pen reste ambiguë sur la sortie de l'euro
Législatives : trois questions qui planent sur le "troisième tour" de la présidentielle
Présidentielle : dix choses que vous ignorez peut-être sur Marine Le Pen
DIRECT. Présidentielle : Marine Le Pen annonce la création d'une "monnaie nationale" si elle est élue
Présidentielle : Emmanuel Macron est-il le candidat des riches ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages