Emmanuel Macron : le 3e "confinement" à peine adopté et déjà réfuté... "Ce n'est pas adapté"

·1 min de lecture

La conférence de presse de Jean Castex, tenue ce jeudi 18 mars, était à la fois très attendue, mais également redoutée. Les chiffres quotidiens de la pandémie de coronavirus sont alarmants et la situation dans les hôpitaux de France est très difficile à gérer. Les centres hospitaliers sont saturés. L'exécutif a donc été contraint de renforcer les mesures déjà mises en place dans le but de freiner la propagation du virus. Ainsi, seize départements, dont l'Île-de-France, la Seine-Maritime, les Alpes-Maritimes et l'Eure, ont été placés en confinement 7 jours sur 7, dès ce vendredi 19 mars minuit. Néanmoins, le Premier ministre a tenu à préciser : "C'est une troisième voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer."

Si ce troisième confinement commence à peser sur le moral des Français, Emmanuel Macron a réfuté ce terme de "confinement". Ce vendredi 19 mars, lors d'une rencontre à l’Élysée à l'occasion de la Journée de la francophonie, le président de la République est revenu sur les annonces de Jean Castex. "Je crois que le mot confinement n'est pas adapté à la stratégie présentée hier", a déclaré le chef de l'État, avant de préciser : "Ce que l'on veut, c'est freiner le virus sans nous enfermer, ce n'est pas être confiné. C'est vivre avec (le virus), je le dis depuis un an, sans fatalité." Emmanuel Macron a également éclairé certains points : "Ce qu'on a appris en un an, c'est qu'il ne faut pas multiplier les interactions. Il y a une part de responsabilité (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Harry poignant, évoque la mort de Diana et le "trou" béant qu'elle a laissé
« Horrible ! » : Delphine Wespiser, ce traumatisme d’enfance qu’elle n’oubliera jamais
Oprah Winfrey : qui est "la femme la plus puissante d'Amérique" ?
Marine Le Pen éleveuse de chats : sa ménagerie s’est agrandie
"À jamais les premiers" : Matt Pokora fête un anniversaire bien particulier