Emmanuel Macron évoque la possibilité de décaler le couvre-feu

·1 min de lecture

Vers un décalage du couvre-feu? En visite dans un école de Seine-et-Marne à l'occasion du retour en présentiel des élèves du primaire, Emmanuel Macron a expliqué que la levée des restrictions se ferait "tout doucement" et a également évoqué la possibilité de décaler le couvre-feu. Lors d'un échange avec des écoliers, à une fillette jugeant "un peu énervant" le couvre-feu actuellement en vigueur de 19 heures à 6 heures, le chef de l'Etat a répondu que le gouvernement allait "essayer de le décaler un peu car 19 heures c'est très tôt".

Lire aussi - Covid-19 : pourquoi la rentrée scolaire sera sous haute-surveillance

Un calendrier encore flou… Première étape vers une levée des restrictions sanitaires, cette rentrée scolaire a des allures de test pour le gouvernement, qui a déjà annoncé un futur allégement des mesures sanitaires. Le 3 mai prochain, les limitations des déplacements prendront fin, tandis qu'une réouverture des terrasses des cafés et restaurants, des magasins ou des lieux culturels est envisagée à la mi-mai. Lundi, sur LCI, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que le président de la République prendrait la parole "prochainement" pour préciser les étapes du calendrier. Lors d'un échange avec des professeurs, Emmanuel Macron a réaffirmé l'objectif d'une réouverture des lieux culturels "avec des jauges limitées et un accès privilégié pour les scolaires à partir de la mi-mai".

Lire aussi - L'épidémiologiste William Dab : "Il faut un déconfinement terri...


Lire la suite sur LeJDD