Emmanuel Macron "plus à l'aise" avec Jean Castex qu'Edouard Philippe... Et on sait pourquoi !

·1 min de lecture

Ce jeudi 18 février, Le Point consacre sa Une à l'évolution d'Emmanuel Macron face à la crise sanitaire. L'hebdomadaire revient sur plusieurs évènements marquants de l'année et tente de comprendre comment le Président, qui a récemment pris quelques kilos, a notamment évolué face aux avis du conseil scientifique pour tenter de reprendre la main sur le sujet en suivant son intuition politique. On en apprend aussi un peu plus sur les relations entre Emmanuel Macron et ses Premiers ministres, Edouard Philippe et Jean Castex.

Le 3 juillet 2020, Emmanuel Macron nomme Jean Castex à Matignon. Le haut fonctionnaire qui était en charge du déconfinement remplace Edouard Philippe, en plein coeur de la crise sanitaire. Les relations entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe étaient parfois compliquées, en dépit de la loyauté du Premier ministre. Mais ce dernier prenait toute la lumière dans la tourmente, allant jusqu'à faire de l'ombre à Emmanuel Macron. De plus, on apprend dans Le Point qu'Emmanuel Macron devait bien souvent batailler avec le maire du Havre ainsi que ses fidèles conseillers. Un proche cite par le débat sur le maintient du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020. Le Président était contre mais Edouard Philippe est parvenu à imposer sa ligne. La décision avait été à l'époque très largement critiquée. "Au fond, Macron a toujours été du côté de la bonne décision mais a mal communiqué, et Philippe toujours du côté de la mauvaise décision a merveilleusement communiqué", (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Plusieurs fois, ça m'est arrivé" : Julien Clerc confie qu'on l'a déjà pris pour... le père de sa femme (VIDEO)
Jean-Pierre Pernaut veut-il se lancer en politique ? Sa réponse cash (VIDEO)
Mathieu (L'amour est dans le pré 2020) positif au Covid-19 : "Alex et moi allons vivre masqués et chacun de notre côté..."
Valentine Sled évoque ses relations avec sa maman Sophie Davant : "J'aime bien me moquer d'elle, c'est mon fond de commerce !"
Hélène de Fougerolles raconte comment elle a tenté, durant sa jeunesse, de mettre fin à ses jours