Emma Thompson au JDD : "Boris Johnson est un menteur pathologique doublé d'un gros porc"

À 60 ans, Emma Thompson brille par son intelligence, son aplomb et son absence totale de langue de bois. L'actrice britannique trouve un rôle à sa mesure dans Late Night, portrait d'une animatrice télé tyrannique menacée de perdre son poste. L'occasion pour elle de brandir son féminisme avec fierté. Dans une interview au Journal du Dimanche, elle évoque ce film mais aussi son engagement à l'heure de MeToo. Enfin, elle n'hésite pas à tacler le nouveau Premier ministre britannique : Boris Johnson.

Late Night est un manifeste politique ?

Avec aux manettes une réalisatrice, une scénariste, une productrice et deux actrices! Si le film ne marche pas au box-office, on dira que les femmes ne sont pas rentables. D'autant qu'il met en scène une patronne toute-puissante, comme Meryl Streep dans Le diable s'habille en Prada [2006], de David Frankel. Dans le cas d'un homme, on suggérerait que son succès mérite l'admiration. Mais ici, on a affaire à une femme, alors il s'agit forcément d'une emmerdeuse. En plus, elle a le courage de ses opinions, en ne voulant pas d'enfant et en soutenant l'avortement dans une Amérique de plus en plus rétrograde.

"

Avec le Brexit, les conservateurs prennent le risque de perdre l'Écosse et l'Irlande

"

Vos films sont-ils désormais engagés ?

J'ai accepté de jouer dans la série télé Years and Years, de Russell T. Davis, où j'incarne Vivienne Rook, une politicienne d'extrême droite très controversée. Un croisement entre Marine Le Pen et Boris Johnson, des blonds m...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :