Emma Smet, ses adieux émus à «Demain nous appartient», sa «deuxième famille»

Jeremy Melloul/Bestimage

Emma Smet a fait sa dernière apparition «Demain nous appartient» mercredi. Pour l'occasion la comédienne a partagé des photos souvenirs et dit au revoir à ses partenaires.

Elle quitte le soleil sétois et «sa deuxième famille». Emma Smet a fait ses adieux à ses partenaires de «Demain nous appartient», la série à succès de TF1 diffusée avant le 20 heures. La jeune femme de 24 ans est apparue pour la dernière fois mercredi soir. Son personnage, Sofia Daunier, quitte la France pour ouvrir un restaurant en Espagne avec son petit-ami Romain. Le jeune homme interprété par Charles Créhange était bien connu des proches de l’adolescente, après avoir séquestré sa famille, tenté d’assassiner un procureur par vengeance et avoir été emprisonné. Le départ du couple s’est bien fini mais n’a pas été sans tensions et éclats de voix.

Mercredi, jour de diffusion des adieux de Sofia à Sète, Emma Smet a publié plusieurs portfolio sur Instagram, des moments de tournage, de coulisses et de bonne humeur.

"J’ai eu des doutes, j’ai été heureuse, j’ai été fatiguée"

«Merci. Je suis arrivée en mai 2019 à Sète avec ma famille de fiction qui aujourd’hui je considère comme ma deuxième famille», écrit-elle ensuite. «J’ai fait des rencontres incroyables, des amis pour la vie, j’ai ri (même beaucoup), j’ai pleuré (même beaucoup) avec ma complice de pleurs Julie Debazac (la comédienne interprète sa mère à l’écran, Ndlr), j’ai eu des doutes, j’ai été heureuse, j’ai été fatiguée, j’ai été une pro à mettre des chansons dans la tête (sorry Louvia Bachelier) (sa sœur dans la série, Ndlr), j’ai fait mon petit pas de danse à chaque fois avant de tourner, j’ai énormément appris, j’ai grandi, alors merci pour cette aventure,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles