Emma Bruschi, Ddiddue et Juana Etcheberry : au Festival de Hyères, de jeunes créateurs s'engagent pour une mode employant des matériaux durables

Corinne Jeammet
·1 min de lecture

Retour sur l'un des points forts de la 35e édition du Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode à la Villa Noailles à Hyères, qui s'est tenue du 15 au 18 octobre 2020, l'engagement des jeunes créateurs pour une mode plus durable.

Lors de ce plus vieux concours de mode qui sert de tremplin aux jeunes créateurs, Tom Van Der Borght a remporté le grand prix du jury Première Vision. Ce créateur belge de vêtements fabriqués en matériaux recyclés a aussi obtenu le Grand prix mode pour un sac en "cuir marin" réalisé à partir de peaux de poissons récupérées dans l'industrie du sushi.

Il n'est pas le seul à donner une seconde vie à des pièces destinées à être jetées : la créatrice française, originaire de Marseille, Emma Bruschi et le duo basque Ddiddue et Juana Etcheberry, qui ont eux aussi raflé des prix, nous expliquent leurs démarches engagées. Rencontre.

J'aime travailler avec des artisans qui sont aussi agriculteurs et qui font pousser leur matière première

Emma Bruschi

à franceinfo Culture

Emma Bruschi, Prix 19 M des Métiers d’art de Chanel (une dotation de 20 000 euros pour la réalisation d'un projet de création qui sera exposé en 2021), a reçu ce prix pour sa collaboration avec la maison Lemarié : des boucles d’oreilles oversized en forme de croix en paille de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi