Emissions de CO2 : Volvo au secours de Ford

·1 min de lecture

Bonne nouvelle pour Volvo. Le constructeur suédois et sa filiale Polestar ont dépassé l'objectif 2020 de l'Union europénne en matière de réduction d'émissions de CO2.

Le groupe a rempli son contrat grâce à une vaste stratégie d'électrification de ses modèles, qu'ils soient badgés Volvo ou Polestar.

"Pour Volvo Car Group, l'avenir est électrique et nous transformons notre entreprise par des actions concrètes. Je suis heureux de constater que nous dépassons nos objectifs de réduction de CO2, cela prouve que notre stratégie est la bonne pour notre entreprise et pour la planète", a déclaré Hakan Samuelsson, directeur général de Volvo Car Group.

Des crédits CO2 mis en vente

Cet objectif atteint, la firme a mis sur le marché ses émissions de CO2 excédentaires, comme Tesla l'a fait récemment au profit du groupe FCA. Et c'est notamment Ford, en retard dans ce domaine, qui s'est montré intéressé pour racheter ces "crédits" de CO2.

Volvo a donc conclu un accord avec le géant américain auquel il cèdera son surplus d'émissions de CO2 dans le cadre d'un système d'échange mis en place par la Commission européenne.

Une somme réinjectée dans la technologie verte

"Les bénéfices tirés de cet accord seront réinvestis dans de nouveaux projets de technologie verte.", a indiqué le Suédois

D'ici 2025, Volvo a pour ambition de réaliser 50% de ses ventes mondiales en électrique et 50% en hybride.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

Le Ford EcoSport Active (2020) dévoilé
Top 10 des voitures les plus vendues en France en 2020
AC Cobra Le Mans (1963) : une réédition électrique !
Volkswagen Golf R (2020): une boîte méca, mais pas pour nous
Confinement : vers une circulation plus restreinte ?