Emily in Paris saison 3 : venez jouer dans la série, Netflix recherche des figurants cet été

Incroyable mais vrai, la série la plus WTF sur la France va prochainement faire son grand retour sur nos écrans. Grâce au succès des premiers épisodes, Emily in Paris a récemment été renouvelée pour une saison 3 inédite. Et si aucune date de sortie n'est encore connue, on sait déjà que la production est officiellement lancée, en témoigne un récent post Instagram de Lily Collins (Emily) au côté d'Ashley Park (Mindy) : "Réunies à Paris. Que le tournage de la saison 3 commence".

Une mauvaise nouvelle pour ceux qui ont frôlé l'AVC en comptant le nombre de clichés sur Paris dans la série, mais une très bonne nouvelle pour les apprentis comédiens. La raison ? Grâce à son tournage en France, il est possible de s'incruster sur les plateaux de façon légale. Et pour cause, les producteurs recherchent régulièrement des figurants pour apparaître dans certaines scènes. Et vous l'aurez compris, c'est une nouvelle fois le cas cette année.

Venez jouer dans Emily in Paris

C'est le site CastProd qui a dévoilé l'information, la production recherche deux profils différents pour de la figuration. Le premier ? "Des personnes âgées entre 18 et 70 ans disponibles entre le 7 et le 12 juillet, pour 1 à 4 jours de tournage". Le second ? "Des serveurs/serveuses entre 18 et 50 ans, ayant une bonne expérience du service haut de gamme", pour les mêmes dates.

Le twist ? Alors que les séquences en question...

Lire la suite


À lire aussi

Emily in Paris saison 2 : venez jouer dans la série, la production cherche des figurants
Ginny & Georgia saison 2 : voilà qui va jouer Gil, le père d'Austin, dans la suite de la série Netflix
Netflix : cette série que vous aviez complètement oubliée revient pour une saison 2 et on a les premières images

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles