Publicité

"Emily in Paris" : Netflix espère tourner la quatrième saison début 2024 avant les JO

La plateforme, paralysée depuis plusieurs mois par la grève des scénaristes et des acteurs, espère tourner le plus vite possible avant que la capitale n'accueille les Jeux olympiques.

Netflix

Le tournage de la quatrième saison d'Emily in Paris pourra-t-il avoir lieu dans la capitale? Netflix, qui produit la série à succès avec Lilly Collins, espère pouvoir démarrer les prises de vue en début d'année prochaine, ce qui lui permettrait de mettre en boîte les épisodes avant que la capitale ne soit immobilisée par les Jeux olympiques.

Alors qu'un accord vient d'être signé entre la Writers Guild of America (WGA), le syndicat des scénaristes, et les studios, réunis au sein de l'Alliance of Motion Picture and Television Producers (AMPTP), la plateforme de streaming a déjà commencé à réserver des lieux de tournage pour le début d'année prochaine.

La quatrième saison d'Emily in Paris devait se tourner cet été dans les studios de la Cité du Cinéma, comme cela a été le cas depuis le début de la série, mais ceux-ci sont occupés pour les préparatifs des Jeux olympiques. Le tournage se déroulera donc entre les rues de Paris et les studios Monjoie à Saint-Denis.

Tournages interdits pendant les JO

Les tournages seront interdits à Paris entre juin et septembre 2024 tandis que les accès à la Concorde et au Trocadéro seront restreints à partir de mars. Le planning est donc serré pour Netflix mais aussi pour Prime, qui compte tourner au même moment Etoile, la nouvelle série des créateurs de Mrs. Maisel sur la danse classique.

Selon les informations de la revue Variety, les scénarios de la quatrième saison de Emily in Paris ne sont pas encore terminés. Une partie de l'intrigue doit se dérouler à Rome en Italie (la troisième saison avait déjà délocalisé la moitié de son action à Saint Tropez). Cette suite est très attendue après le cliffhanger de la fin de la dernière saison.

Les négociations reprennent

Les négociations entre les acteurs, représentés par le syndicat SAG-AFTRA, et les studios vont reprendre lundi à Hollywood. Il s'agit de leur première rencontre depuis le début de leur mouvement de grève le 14 juillet dernier. Mais résoudre ce conflit social devrait prendre plusieurs semaines car leurs revendications vont plus loin que la WGA.

Les négociations s'annoncent donc ardues. D'autant que les studios savent que ce qu'ils lâchent aux acteurs servira de mètre étalon pour les professions techniques de l'industrie, dont les conventions collectives doivent être renouvelées l'année prochaine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Lily Collins tease la nouvelle saison d'«Emily in Paris»