Emilie (Mariés au premier regard 2022) jetée d'un resto : "Vous devriez avoir honte", elle réplique face au démenti du patron

Vidéo : PRBK / Photo : Instagram
Vidéo : PRBK / Photo : Instagram

La hache de guerre n'est visiblement pas prête d'être enterrée entre Emilie et le patron du restaurant Le Bada. Souvenez-vous, ce samedi 30 juillet 2022, Emilie est apparue très en colère sur Instagram contre un restaurateur qui l'aurait "jetée" de son établissement après que sa fille Lina ait tâché une banquette. "Ça m'a franchement choquée, ça m'a contrariée, parce qu'on ne mérite pas d'être reçu comme ça. On ne jette pas dehors une mamie avec un bébé de 18 mois, c'est honteux ! Et si tu ne veux pas que ta banquette soit tachée, ben ne tiens pas de restaurant !", avait déclaré la candidate de Mariés au premier regard 2022.

Contacté par Télé-Loisirs, le patron a donné sa version des faits. Il a affirmé qu'Emilie serait "montée sur ses grands chevaux" en "n'arrêtant pas de dire qu'elle travaillait à M6". "Nous, on n'a pas été agressifs du tout", a-t-il précisé, avant d'ajouter : "Elle ne voulait pas payer sa bouteille d'eau, c'est sa mère qui l'a payée, et elle nous a laissés en plan avec les plats qu'elle avait commandés". "On l'a tous trouvée un peu ridicule. Elle exagère beaucoup", a-t-il conclu.

"Vous devriez avoir honte"

Ce mardi 2 août 2022, l'ex de Frédérick a répondu en story Instagram. "Il nous a virées de son restaurant en disant : 'Je vous apporte l'addition.' Et n'ayant eu aucun plat, ma mère et moi avons juste payé...

Lire la suite


À lire aussi

Frédérick (Mariés au premier regard 2022) insulté en off par Emilie : "Tu devrais avoir honte d'être père"
Axel (Mariés au premier regard 2022) traumatisé par son expérience avec Caroline, "2 mois de dépression face à ce désastre"
Emilie (Mariés au premier regard 2022) jetée d'un restaurant ? "On l'a tous trouvée un peu ridicule", le patron donne sa version

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles