Emile Louis : Gérard Jugnot s'explique sur un passage sulfureux de son livre

·1 min de lecture

Pour soigner les maux de la société, Gérard Jugnot utilise le pouvoir des mots. Pointure du grand écran, l'acteur a pris la plume pour offrir un livre plein de dérision, à paraître le mercredi 4 novembre, titré C'est l'heure des contes. Dans cet ouvrage, l'ex-membre de la troupe du Splendid revisite les contes qui ont bercé l'enfance de son public et leur apporte une pointe d'humour noir. C'est donc dans cette logique, souhaitant plutôt rire face à la morosité, que le comédien et réalisateur a livré une histoire dans laquelle le Petit Poucet est pris en stop par Émile Louis. Un tueur en série français condamné pour viol et torture sur sa femme et sa belle-fille mais aussi atteintes sexuelles sur mineures. Il a également avoué l'assassinat de sept jeunes filles handicapées disparues dans les années 1970, avant de se rétracter.

"Le monde n'est pas plus politiquement correct que moi", s'est défendu Gérard Jugnot dans les colonnes du magazine Paris Match en kiosque ce jeudi 29 octobre. Sa philosophie ? Mieux vaut en rire qu'en pleurer. "Il y a de plus en plus de tarés dont on parle en boucle. Oui, c'est atroce. Dépêchons-nous d'en rire." Ce fut également l'occasion pour lui de rappeler le conte original de Charles Perrault. "Imaginez-le aujourd'hui. Des parents qui abandonnent leurs enfants en pleine forêt parce qu'ils ne peuvent plus les nourrir, cela ferait la Une de tous les journaux ! Heureusement, les choses vont un peu mieux que du temps de Perrault, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Myriam Boyer, la mère de Clovis Cornillac, atteinte de la Covid-19 : elle révèle s'être soignée à la chloroquine
Philippe Etchebest tire la sonnette d'alarme : "Le confinement est une mise à mort pour notre profession"
Denis Brogniart loin de Paris et du confinement : sa photo va faire des jaloux
Mort d'Eddie Van Halen : son fils bouleversé dénonce une nouvelle rumeur sur son père
Jeane Manson évoque son hospitalisation en soins intensifs