Les embryons synthétiques ont désormais un cerveau et un cœur qui bat

Des chercheurs de l'université de Cambridge et de Caltech ont créé des embryons artificiels de souris qui ont un cœur qui bat, les bases d'un cerveau et de tous les autres organes du corps de la souris, et ce, à partir de cellules souches (qui peuvent se différencier en tout type cellulaire). Selon l'équipe, leurs résultats rapportés dans Nature sont le fruit de plus d'une décennie de recherches, lesquelles ont finalement abouti à des structures embryonnaires de plus en plus complexes.

Une auto-organisation de cellules souches embryonnaires, sans fécondation

Chez l’humain, trois types de cellules souches se développent au cours de la première semaine après la fécondation : l'un deviendra les tissus du corps et les deux autres soutiendront le développement de l'embryon (cellules extra-embryonnaires). Pour l’expérience, les chercheurs ont uniquement incité les trois types de cellules à s’auto-assembler, sans nécessiter d’ovule ni de spermatozoïde. Les embryons synthétiques se sont développés jusqu’au jour 8,5, dotés d’un cœur qui bat, des bases d'un cerveau, ainsi que du sac vitellin où l'embryon se développe et à partir duquel il reçoit des nutriments au cours de ses premières semaines.

Il s'agit du stade de développement le plus avancé atteint à ce jour dans un modèle dérivé de cellules souches. « Nos résultats démontrent la capacité d'auto-organisation des cellules souches embryonnaires et de deux types de cellules souches extra-embryonnaires pour reconstituer le développement des mammifères à travers et au-delà de la gastrulation, jusqu'à la neurulation et l'organogenèse précoce », écrivent les auteurs de l’étude.

Embryon naturel (en haut) et embryon synthétique (en bas), montrant une formation comparable du cerveau et du cœur. © Amadei et Handford, 2022
Embryon naturel (en haut) et embryon synthétique (en bas), montrant une formation comparable du cerveau et du cœur. © Amadei et Handford, 2022

« Un accès à la structure en développement »

Si l’avancée est remarquable, à quoi pourra-t-elle bien servir ? « Le modèle d'embryon de cellules souches est important car il nous donne accès à la structure en...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura