Embargo européen en vue sur le pétrole russe ?

Quelle sera l'ampleur de l'embargo européen sur le pétrole russe ? Une proposition, moins ambitieuse qu'à l'origine, est sur la table des négociations des dirigeants de l'Union européenne, réunis lundi et mardi à Bruxelles pour un sommet extraordinaire.

Depuis près d'un mois, les 27 peinent à trouver un accord sur cette question. Si un compromis apparaît à portée de main, cette rencontre de deux jours pourrait ne pas être suffisante.

"_Mes attentes sont faibles quant à la possibilité de trouver une solution en 48h, mais je suis confiante qu'au-delà ce sera possibl_e", prévient à son arrivée la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La dernière proposition envisage d'interdire d'ici la fin de l'année les importations de pétrole par bateau, ce qui représente les deux tiers des approvisionnements de l’UE. Cette option maintiendrait alors en activité l'oléoduc Droujba qui alimente la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie. Mais le Premier ministre hongrois attend encore des assurances.

"C'est une bonne approche mais nous avons besoin de garanties qu'en cas d'accident de cet oléoduc qui traverse l'Ukraine, nous aurions le droit d'obtenir du pétrole russe par d'autres moyens. Si nous les obtenons, c'est bon", assure le dirigeant hongrois Viktor Orban.

Cette solution inquiète cependant plusieurs Etats membres car elle pourrait entrainer une distorsion de concurrence. Des pays bénéficieraient alors d'un pétrole russe moins cher. Mais l'UE veut avancer et doit trouver un accord pour donner de la crédibilité à ses sanctions contre Moscou.

"J_e vais rappeler à mes collègues la vue d'ensemble et la vue d'ensemble est que nous devons priver la Russie, Moscou, de ses revenus qui financent la guerre_", assure le Premier ministre letton Krisjanis Karins.

Les chefs d'Etat et de gouvernement évoqueront la situation en Ukraine et la reconstruction du pays. Ils devraient s'entendre sur une enveloppe de 9 milliards d'euros, proposée par la Commission.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles