Les emballages plastiques bannis pour les fruits et légumes, le mariage avorté entre Auchan et Carrefour... Le flash éco du jour

·1 min de lecture

Le chiffre du jour : 2022. C’est la date à laquelle les emballages plastiques pour les fruits et légumes dans les supermarchés français seront interdits. À compter du 1er janvier, les emballages comme la Cellophane, les barquettes ou les sachets plastiques devront ainsi disparaître. Une mesure qui figure dans le texte issu de la loi anti-gaspillage votée début 2020 et dont le décret doit être publié mardi. Si le texte généralise l’interdiction des emballages plastiques, il devrait également prévoir quelques exceptions. Ainsi les fruits et légumes conditionnés par lots de 1,5 kilo ou plus et des "fruits et légumes présentant un risque de détérioration lors de leur vente en vrac" vont pouvoir continuer à être emballés avec du plastique. Des exceptions mises en place pour laisser le temps à d’autres sociétés de développer des emballages sans plastique. Aujourd’hui, 37% des fruits et légumes sont vendus emballés dans les magasins français, ce qui représente entre un et deux milliards d’emballages utilisés chaque année.

Le coup de gueule pourrait être poussé par Alexandre Bompard. Le patron de l’enseigne Carrefour a en effet dit stop aux négociations avec la famille Mulliez en vue d’un rapprochement entre Carrefour et Auchan, qui aurait permis la création d’un géant de la distribution alimentaire et non alimentaire. La raison : la complexité trop importante pour la mise en œuvre de ce rapprochement. Ce sont des désaccords entre les actionnaires sur la valorisation et la structure de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plaidoyer de dix pays européens (dont la France) pour le nucléaire
Cher : des milliers de personnes se rassemblent pour une rave party illégale
Côte-d’Or : le combat d’un village pour sauver son château au cœur d’une incroyable affaire de blanchiment d’argent
Élevages industriels de pieuvres : les premières installations européennes épinglées dans un rapport
Taxation des multinationales : un accord "historique" et une "avancée majeure" pour Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles