Publicité

Elvis Sabin Ngaïbino, vaincre «Le Fardeau» en Centrafrique

En République centrafricaine, le sida est souvent considéré comme une « maladie de la honte » et les malades sont condamnés à cacher leur infection. Né en 1990, à Bangui, la capitale centrafricaine, le réalisateur Elvis Sabin Ngaïbino croit à l’impact des images pour vaincre les préjugés. Avec sa caméra, il nous plonge dans la vie d’un couple frappé par le sida, mais qui garde l’espoir de surmonter l’épreuve.

À lire aussiCinéma du réel : «Le Fardeau» en Centrafrique, Elvis Sabin Ngaïbino lutte avec sa caméra contre le sida


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
«Le Fardeau» en Centrafrique, Elvis Sabin Ngaïbino lutte avec sa caméra contre le sida