Elon Musk et Twitter ont-ils contribué à l'assaut au Brésil ?

© Ueslei Marcelino

«J’espère que les citoyens du Brésil seront capables de résoudre ce problème pacifiquement», a écrit Elon Musk dimanche soir. Comme le monde entier, il découvrait les images envoyées depuis Brasilia, où des milliers de partisans de Jair Bolsonaro ont pris d’assaut les bâtiments du pouvoir. Ces derniers contestent toujours le résultat de la dernière élection présidentielle, qui a permis au candidat de gauche, Lula, de reprendre la tête de l’Etat. Durant ces heures de chaos qui ont rappelé l’invasion du Capitole le 6 janvier 2021 aux Etats-Unis par les soutiens de Donald Trump, les observateurs n’ont pu, une nouvelle fois, que constater le rôle majeur joué par les réseaux sociaux.

Si Facebook et Telegram sont, comme souvent, tenus pour responsables de la montée de l’extrême-droite en ligne, c’est cette fois-ci Twitter qui est au cœur de la polémique. Alors que la plateforme tentait, tant bien que mal, de limiter les discours haineux, son rachat par Elon Musk a semble-t-il joué un rôle important dans les évènements au Brésil. Depuis que le milliardaire a repris la direction du réseau social, de nombreux comptes autrefois bannis ont pu faire leur retour. Selon une analyse de la BBC, un certain nombre de comptes Twitter brésiliens importants, qui ont répandu des rumeurs à propos des élections, ont été rétablis par Elon Musk. Les comptes avaient auparavant été interdits.

"Il est possible que le personnel de Twitter ait donné sa préférence aux candidats de gauche"

La modératio...


Lire la suite sur ParisMatch