Elon Musk soutient la réforme des retraites du gouvernement

Photo
AFP/Twitter, montage Huffpost

POLITIQUE - C’est un soutien pour le moins inattendu et dont le gouvernement se serait peut-être bien passé. Dans un tweet écrit vendredi 20 janvier, le milliardaire Elon Musk s’est positionné en faveur de la réforme des retraites qui a poussé dans la rue entre 1 et 2 millions de Français jeudi.

« Macron a fait un choix difficile, mais juste. L’âge de départ à la retraite à 62 ans a été fixé lorsque la longévité était bien inférieure. Il est impossible pour un petit nombre de travailleurs de soutenir un nombre massif de retraités », a estimé le nouveau PDG de Twitter, répondant à une vidéo montrant une foule compacte de manifestants à Lyon.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans ce projet de réforme des retraites, Emmanuel Macron et Élisabeth Borne proposent notamment de reculer l’âge de départ à la retraite à 64 ans (contre 62 ans aujourd’hui) et d’accélérer le calendrier concernant la durée de cotisation. Inadmissible pour de nombreux Français, qui jugent le texte injuste.

Musk et Macron se sont déjà rencontrés, mais pas pour les retraites

Le député de la Nupes Antoine Léaument a répondu à l’entrepreneur Sud-Africain sur le même réseau social. « Une réforme soutenue par un milliardaire est TOUJOURS une réforme mauvaise et inutile », a-t-il d’abord taclé. Puis d’ajouter (en anglais) : « Les Français ont autrefois aboli les privilèges des aristocrates. Bientôt les Français recommenceront pour les privilèges des riches. Profitez des vôtres. La fin est proche. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Emmanuel Macron et Elon Musk se sont rencontrés lors de la visite du président français aux États-Unis en décembre dernier. Les deux hommes auraient parlé de voitures électriques et de Twitter. Pas sûr en revanche qu’ils aient évoqué la réforme du gouvernement sur les retraites.

Le milliardaire, déjà critiqué pour sa gestion erratique de Twitter, ne risque pas de reconquérir le cœur des Français avec sa remarque. Ces derniers se donnent déjà rendez-vous le 31 janvier pour une nouvelle mobilisation, peu importe l’avis d’Elon Musk.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi