Elon Musk met un coup de frein au bitcoin, jugé trop polluant

·1 min de lecture

Elon Musk a annoncé que Tesla, son entreprise de véhicules électriques, n'acceptait plus le bitcoin comme moyen de paiement. Une décision motivée dit-il par souci environnemental, le minage de bitcoins consommant beaucoup d'électricité. Explications.

Elon Musk a annoncé le 12 mai 2021 que Tesla, son entreprise de véhicules électriques, n'acceptait plus le bitcoin comme moyen de paiement, par souci de préserver l'environnement, le minage de bitcoins consommant beaucoup d'électricité.

Une marche arrière en quelques mois

"Tesla a suspendu les achats de voitures avec des bitcoins. Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins, surtout le charbon, qui a les pires émissions (de gaz à effet de serre) de tous les combustibles", a tweeté l'omniprésent milliardaire. Fin mars 2021, son tweet "Vous pouvez maintenant acheter une Tesla en bitcoin" avait fait grimper la valeur de la devise virtuelle.

La société de voitures électriques a investi en début d'année 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin. A la fin du premier trimestre, son portefeuille dans la cryptomonnaie valait 2,48 milliards de dollars, d'après un document boursier publié fin avril. Mais Elon Musk, qui affiche régulièrement ses ambitions en matière de protection de l'environnement, semble avoir changé d'avis. "La nature du minage de bitcoin n'a pourtant pas changé", remarque Daniel Ives, analyste de Wedbush. "Faire marche arrière trois mois plus tard est très surprenant et déroutant à la fois pour Tesla et les investisseurs en cryptomonnaie." Cette annonce surprise constitue déjà un revers pour les tenants de la monnaie virtuelle. Depuis le début de l'année, l'adoption du bitcoin par Tesla, Mastercard et d'autres grandes entreprises a porté la devise à des niveaux sans précédent. Vers 10h35 GMT (12h35 à Paris), le bitcoin s'échangeait à 49.373,13 dollars, accusant une baisse de 9,40%. Il est tombé brièvement au cours de la nuit à 46.045,10 dollars, un plancher depuis le 1er mars.

La même quantité d'électricité que la Suisse

La revue scientifique a publié une étude montrant que le minage de bitcoins en Chine, qui alimente près de 80% du commerce mondial de cryptomonnaies, risque de comprome[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles