Elon Musk menace d'abandonner son projet de rachat de Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
DADO RUVIC
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Twitter assure que les faux comptes représentent moins de 5% de sa base d'utilisateurs. De son côté le patron de SpaceX estime que la proportion réelle pourrait dépasser 20%.

Elon Musk a averti lundi 6 juin 2022 qu'il pourrait renoncer à son offre d'achat de 44 milliards de dollars (41,1 milliards d'euros) sur Twitter si le réseau social ne lui fournissait pas les données qu'il réclame sur les faux comptes d'utilisateurs. Dans une lettre rendue publique conformément à la réglementation boursière, le multimilliardaire reproche à Twitter une "violation importante et manifeste" de ses obligations et dit se réserver le droit de mettre fin à leur accord de fusion.

Musk met en cause la sincérité de Twitter

C'est la première fois que l'entrepreneur menace directement et par courrier Twitter d'abandonner son projet de rachat, une possibilité qu'il avait toutefois déjà évoquée dans des messages publiés sur le réseau social lui-même. Twitter, qui avait auparavant minimisé ce risque en estimant que l'avertissement d'Elon Musk n'avait aucune valeur juridique, a assuré qu'il avait déjà communiqué des données à Elon Musk et qu'il continuerait de le faire, ajoutant qu'il prévoyait de mener le projet de fusion à son terme dans l'intérêt de tous ses actionnaires.

"Musk pense que Twitter refuse clairement d'honorer ses obligations dans le cadre de l'accord de fusion, ce qui soulève de nouveaux soupçons sur une possible volonté de la société de dissimuler les données demandées en raison des craintes de ce que l'analyse des données par Musk mettra au jour", affirme la lettre de lundi. Elon Musk, qui se présente comme un défenseur sans réserve de la liberté d'expression, a mis en cause la sincérité des données publiées par Twitter selon lesquels les faux comptes représentent moins de 5% de sa base d'utilisateurs, en affirmant que la proportion réelle pourrait dépasser 20%.

"Méthodologie de tests laxiste"

Il réclame donc au réseau social des données censées lui permettre de procéder à sa propre analyse de la base d'utilisateurs et affirme ne pas se fier à "la méthodologie de tests laxiste" de sa cible. "Il est clair que Musk est en droit d'avoir accès aux don[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles