Elon Musk lève 7 milliards de dollars pour racheter Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elon Musk déclare être en discussion pour faire entrer davantage d'investisseurs dans le rachat de Twitter. Près de vingt d'entre eux vont mettre la main à la poche, dont des personnalités de haut vol dans le monde des affaires et même une plate-forme d'échange de cryptomonnaies, dont Elon Musk et son esprit libertaire vante les mérites. Cette semaine, le réseau social a accepté l'offre d'acquisition du PDG de Tesla et de SpaceX pour 44 milliards de dollars, la plus importante somme d'argent mise sur la table pour un réseau social.

Selon Elon Musk, plus de 7 milliards de dollars au total seront apportés par le prince saoudien Al-Walid Ben Talal, le plus gros contributeur, par Larry Ellison, le cofondateur du géant informatique Oracle, et par Binance, le géant chinois d'échange de cryptomonnaies (propriété du développeur Changpeng Zhao). Seize autres nouveaux investisseurs vont aussi soutenir le rachat du réseau à l'oiseau bleu.

► À lire aussi : Le géant chinois des cryptomonnaies Binance autorisé en France

Le prince saoudien va mettre à disposition ses actions Twitter valorisées à près de 2 milliards de dollars. Larry Ellison, qui siège au conseil d'administration de Tesla, va apporter un milliard de dollars. Des fonds d'investissement comme Sequoia Capital, Vy Capital et Brookfield vont apporter ensemble deux milliards de dollars.

Ces 7 milliards de dollars levés vont réduire de moitié le montant des prêts bancaires qu'Elon Musk a obtenu de la part de Stanley Morgan et d'autres banques, ainsi que les milliards de dollars de cash qu'il a investis en vendant, entre autres, des actions Tesla.

► À lire aussi : Aux États-Unis, le richissime Elon Musk rachète officiellement Twitter

Elon Musk, qui veut faire du réseau social « une arène ouverte pour la liberté d'expression », en allégeant les règles de modération, cherche d'autres investisseurs afin de moins s'endetter et a promis, pour les attirer, un retour en Bourse de Twitter d'ici à quelques années.

► À écouter aussi : Elon Musk, un désir d'influence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles