Elon Musk fait gagner 1.000% à l'action Signal (mais il y a un hic)

·2 min de lecture

Un tweet, deux mots, et une boulette à 550 millions de dollars. L'annonce, début janvier, que WhatsApp allait forcer des milliards d'abonné·es à partager leurs données personnelles avec la maison-mère Facebook est loin d'être passée inaperçue. Et ce, bien qu'elle le fasse, note Wired, depuis des années: pas de surprise, c'est après tout le business model de l'intégralité de l'édifice. Beaucoup ont cherché à migrer vers d'autres plateformes de messagerie, supposées plus respectueuses de la vie privée. Signal, que l'on vous conseille par ailleurs, est de celles-ci: en tête des téléchargements dans plusieurs pays, l'engouement soudain dont elle a bénéficié a fini par faire quelque peu ployer ses infrastructures techniques. Signal a d'autant plus attiré les regards, qu'un homme, l'un des plus suivis sur Twitter, en a fait une promotion on ne peut plus inespérée. En deux mots («Utilisez Signal»), Elon Musk a ainsi appelé ses admirateurs et admiratrices à opter pour l'app. Use Signal Ainsi, mais ce n'était peut-être pas l'idée initiale, pour son action boursière: quand Elon Musk, désormais l'homme le plus riche du monde et dont il est difficile d'ignorer le nez creu, conseille un investissement, il semble bien avisé de suivre son blanc-seing. Le tweet à 550 millions Sauf que l'application Signal est financée par un organisme à but non lucratif, la Signal Foundation, qui se tient donc bien à l'écart des choses boursières. L'erreur est humaine, mais multipliée par des dizaines de milliers de boursicoteurs inattentifs, elle peut faire un joli effet boule de neige: c'est une autre entreprise, l'obscure et minuscule Signal Advance, qui a récolté les fruits inattendus de cette promotion gratuite. Comme le rapporte CNBC, le cours de son action est passé de 60 centimes de dollars à 7,19 dollars en deux jours seulement à la... Lire la suite sur korii.