Elon Musk dit envisager une OPA hostile pour racheter le réseau social Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le multimilliardaire américain, patron de Tesla et de Space X « envisage » d'engager une « OPA hostile » pour racheter le réseau social américaine. Elon Musk veut racheter Twitter de force.

Elon Musk veut racheter Twitter par la force. Dans un document destiné au gendarme de la bourse américaine publié ce jeudi, le milliardaire menace de racheter Twitter directement en passant par les actionnaires. Sans consulter le conseil d'administration.

Pour ce faire, Elon Musk affirme avoir « sécurisé » plus de 46 milliards de dollars. Si le patron de Tesla déploie autant d'énergie à contourner ce fameux conseil d'administration, c'est parce que le conseil a peur de perdre la main sur les décisions prises. Elon Musk a la réputation de n'écouter que lui-même.

Depuis qu'il veut racheter Twitter, les membres du conseil font donc tout pour l'en empêcher. Jusqu'à utiliser ce que l'on appelle la clause de la « pilule empoisonnée ». Cette technique permet aux actionnaires d'acheter des parts au rabais si jamais Elon Musk acquiert plus de 15% des actions. Cela devrait augmenter le nombre de parts et donc ralentir la prise de pouvoir du milliardaire sur Twitter. Le temps, peut-être, de trouver un autre acquéreur.

► À lire aussi : Twitter veut contrer le rachat de ses actions par le milliardaire Elon Musk

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles