Elodie Gossuin : Sa vie de famille a souffert, révélations sur son quotidien avec Bertrand Lacharie et ses enfants

Le 1er juin 2022, Elodie Gossuin annonçait prendre une lourde décision. Victime d'ennuis de santé qu'elle ne détaille pas, l'ancienne Miss France désormais animatrice révélait quitter la matinale de RFM, où elle officiait depuis 2015. Un choix mûrement réfléchi, comme elle l'explique à nos confrères de Gala. En effet, son emploi du temps n'était plus compatible avec la vie de famille de cette maman de quatre enfants, des jumeaux de 14 et 8 ans nés de ses amours avec son époux Bertrand Lacherie.

"Ce n'est pas une décision soudaine, j'ai pris le temps de réfléchir. Il y a eu des périodes plus ou moins difficiles. J'avais envie d'être un peu plus cool, de souffler. Il y a eu des périodes plus compliquées pour moi cette année physiquement et personnellement, confie Elodie Gossuin. Là, j'ai envie de partager le petit-dej de mes enfants, crier que je les aime à la grille de l'école. Après, c'est vrai que j'ai pas envie d'arrêter la radio, car j'adore cette famille, mais j'ai aussi envie de profiter de mes enfants."

Elodie Gossuin quitte la radio, son mari Bertrand Lacherie "ravi"

Il faut dire que le réveil à 4h chaque matin, ça pique. Et pas uniquement pour la jolie blonde de 41 ans. Son cher et tendre est lui aussi levé aux aurores. Alors, cette décision d'arrêter la matinale le rend heureux, forcément. "Il est ravi de ne plus avoir à se lever pour faire mon café...

Lire la suite


À lire aussi

"C'est un traitement à vie" : Une mère de Familles nombreuses révèle la maladie rare de l'un de ses enfants
Leïla Bekhti cash sur sa vie de famille avec Tahar Rahim : "Le quotidien nous rattrape"
Laëtitia Servières (Familles nombreuses) enceinte de son 9e enfant : le sexe du bébé révélé en vidéo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles