Elodie Gossuin "se la raconte" sur Instagram et fait rire ses abonnés

·1 min de lecture

Très active sur les réseaux sociaux Elodie Gossuin poste de très nombreux clichés de son quotidien. Un quotidien très largement consacré à sa vie - bien pleine - de maman de quatre enfants. Avec deux paires de jumeaux - Rose et Jules qui ont récemment fêté leurs 13 ans et Joséphine et Léonard, 7 ans - l'ancienne Miss France n'a pas le temps de s'ennuyer. Pour le plus grand bonheur de ses abonnés, elle partage de nombreux éclats de leur vie familiale, qu'ils se trouvent en cuisine, devant le sapin de Noël ou devant leurs devoirs à la maison. Une seule règle : toujours avec le sourire.

Ce 13 janvier, l'épouse de Bertrand Lacherie a pourtant posté un cliché qui détonne légèrement avec son fil habituel. Elle y pose dans une robe en cuir avec un décolleté vertigineux, un cliché que l'on pourrait qualifier de sexy si le toutou de la famille ne venait jouer, entre ses jambes les chiens dans un jeu de quille. En légende et accompagné du hashtag "Maman est folle", l'ancienne Miss Picardie a laissé à ses abonnés le choix de l'explication du cliché sous la forme d'un questionnaire à choix multiples : " « Non mais maman tu fais quoi ?? » 1* J’avais prévu cette robe pour Miss France mais ma maman me l’a déconseillée. 2* Je me disais que pour faire les devoirs ça changeait de mon pyjama pilou. 3* Pour sortir notre chien et les poubelles en mode raccord. 4* Soirée spéciale prévue bientôt quand réouverture effective, 5* Me la raconter 3 min pour une photo Insta avec mon chien de garde (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Sophie Davant : ses rares confidences sur sa fille Valentine, en couverture de son magazine
Alain Finkielkraut écarté de LCI après ses propos sur l'inceste : l'écrivain veut "aller en justice"
Koh-Lanta, Les 4 Terres : Alix fait une mise au point sur sa relation avec Mathieu
PHOTO Marine Lorphelin retrouve son fiancé Christophe : un acteur leur fait une drôle de proposition
VIDEO Camille Kouchner : ses confidences poignantes sur le décès de sa mère « morte de chagrin »