Elliot Page métamorphosé en couverture du Time, il révèle avoir subi une mammectomie

·1 min de lecture

"J'aime le fait que je sois trans. Et j'adore le fait que je sois queer. Et plus je me tiens étroitement et embrasse pleinement qui je suis, plus je rêve, plus mon cœur grandit et plus je prospère" : en décembre 2020, l'acteur Elliot Page faisait son coming-out transgenre et publiait quelques semaines plus tard un premier selfie, dévoilant sa nouvelle apparence. La star de Juno et de la série Netflix Umbrella Academy, avait par la suite annoncé son divorce d'avec Emma Portner, avec qui il s'était marié en 2018. "Après mûre réflexion, nous avons pris la difficile décision de divorcer après notre séparation l'été dernier. Nous avons le plus grand respect les uns pour les autres et restons des amis proches", avaient écrit les ex-époux, séparés depuis des mois, dans un communiqué commun. Mais l'acteur vient de franchir une nouvelle étape dans sa transition. Le mardi 16 mars, en Une du magazine américain Time, le jeune homme de 34 ans a annoncé qu'il avait subi une première opération dans le cadre de sa transition : une mammectomie, qui consiste à se faire retirer la poitrine.

Les cheveux très courts, le visage émacié, les épaules carrées, Elliot Page apparaît métamorphosé en Une du magazine. "Je suis entièrement moi", explique-t-il au détour d'un entretien fleuve, dans lequel il évoque sans aucun tabou son opération. "Pendant très longtemps, je n'arrivais plus à regarder une photo de moi. C'était aussi très dur de revoir mes films, surtout ceux où je joue un rôle féminin". "(Cette (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Serge Gainsbourg bisexuel ? Jane Birkin se souvient :"Il aimait les garçons"
Isabelle Saporta s'en prend à Roselyne Bachelot qui "dégueule sur les comédiens et les César"
Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe en guerre : Anne Nivat a "des choses à dire"
PHOTOS Prince Philip opéré du coeur : les premières images de sa sortie de l'hôpital
Affaire de sorcellerie : Marc Blata révèle avoir "des dossiers bien plus graves !"