Elliot Page dénonce des lois "cruelles" visant les personnes transgenres aux États-Unis

Vincent Gibert
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Elliot Page dénonce des lois "cruelles" visant les personnes transgenres aux États-Unis

TRANSGENRE - Via son compte Instagram, Elliot Page a dénoncé ce week-end comme “bouleversante, cruelle et épuisante” une vague de projets de loi visant la communauté transgenre aux États-Unis .

Les politiciens de l’Alabama et du Dakota du Nord viennent par exemple d’approuver l’interdiction pour les femmes et les filles transgenres de jouer dans des équipes sportives correspondant à leur identité de genre.

En Arkansas, il est désormais interdit aux mineurs qui ne se reconnaissent pas dans leur genre de naissance l’accès à des traitements hormonaux ou à des opérations.

L’acteur, qui s’est révélé transgenre en décembre, exhorte ses abonnés à interpeller les politiciens et à exprimer leur opposition à ces nouvelles lois.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“En regardant le mouvement de ces projets de loi attaquant les jeunes trans à travers les États-Unis, en particulier cette semaine en Floride, en Alabama, au Texas et dans le Dakota du Nord, je pense à mes frères et sœurs trans et à la douleur collective que notre communauté doit endurer pour se battre encore et encore pour notre droit d’exister”, écrit Elliot page, qui partage une photo de lui-même tenant une pancarte indiquant “Protégez les enfants trans”.

“Ces lois sont bouleversantes, cruelles et épuisantes. Appelez vos représentants. Dites-leur de s’opposer à une législation qui nous discrimine. Dites-leur que notre accès aux soins de santé est un droit humain inaliénable. Dites-leur de laisser les enfants trans faire du sport”, demande Elliot Page.

À voir également sur Le HuffPost: Les conseils de Lexie, militante trans, pour s’adresser correctement à ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.