Ellie Goulding enceinte : l'ex du prince de Harry attend son 1er enfant

·1 min de lecture

Confinée dans le Gloucestershire, non loin de Londres, Ellie Goulding a pris les journalistes du magazine Vogue de court en révélant un baby bump bien arrondi lors d'une interview révélée ce mardi 23 février. Une première grossesse pour l'ex-compagne du prince Harry, enceinte de trente semaines, fruit de son amour avec son époux Caspar Jopling, survenue en pleine pandémie de coronavirus. "Ce n'était pas prévu", confie la chanteuse, "l'idée de tomber enceinte ne semblait pas pouvoir être une réalité." Nos confrères américains ont été les premiers informés de cet heureux événement puisque la dernière apparition publique de l'artiste remonte au mois d'août 2020 au Victoria and Albert Museum situé au cœur de la capitale britannique.

"J'étais enceinte et je n'en avais aucune idée", s'est rappelée la future maman. Tout comme Meghan Markle et le prince Harry ont pu le faire pour leur deuxième enfant, Ellie Goulding a cultivé le secret autour de ce premier bébé, s'habituant peu à peu à son corps changé par la grossesse. Le contexte de crise sanitaire n'a pas été son unique complication : habituée à une alimentation équilibrée et un mode de vie sain, l'interprète de You My Everything raffole désormais de "toutes les mauvaises choses." "J'étais un peu terrifée", avoue-t-elle. Loin d'être "sereine et éclatante" comme les plus chanceuses (et rares) des femmes enceintes, elle ne cache ni ses nausées matinales ni sa grande fatigue. "J'ai un nouveau respect pour toutes les femmes qui ont des (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry ont-ils fait exprès de court-circuiter la reine ? Ces nouvelles accusations
Jérémy Frérot : un 3e enfant avec Laure Manaudou ? Sa réponse est sans appel
Emmanuel Macron irrité par une ministre : "Elle est plus près de la porte que de l’augmentation"
VIDEO - Emmanuel Macron : qui est l'homme qui a convaincu François Hollande de le nommer ministre de l'Economie ?
"Ce n'est pas très loyal" : comment PPDA a réagi à l'enquête du Parisien