Elle survit à 12 tumeurs, cette femme pourrait aider à guérir le cancer

Sebastian Condrea via Getty Images

Du jamais-vu. Une femme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, aurait survécu à 12 tumeurs et pourrait désormais aider à "guérir le cancer", selon plusieurs scientifiques. Explications.

Elle ne s’appelle pas "Wonder Woman" et pourtant, elle serait dotée de super pouvoirs. Une femme, dont le cas clinique a été relayé par le Sun, aurait survécu à 12 tumeurs et pourrait désormais aider à "guérir le cancer", selon plusieurs scientifiques. Une histoire bien réelle dont le scénario pourrait relever d’un film de science-fiction .

Âgée d’une quarantaine d’années, elle a reçu le diagnostic de sa première tumeur alors qu'elle était toute petite. Tout s’est ensuite enchainé. Les tumeurs, dont cinq se sont avérées cancéreuses, se sont multipliées et ont affecté différentes parties de son corps. Rapidement, les scientifiques ont découvert leur provenance. La patiente aurait hérité d’une mutation génétique spécifique de ses deux parents.

Ils ont également observé que son système immunitaire générait naturellement une forte réponse anti-inflammatoire capable de combattre ces tumeurs. Selon eux, comprendre son fonctionnement pourrait donc aider à stimuler le système immunitaire chez d'autres patients malades.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "On ne guérit jamais d’un cancer, on vit avec"

Un cas "exceptionnel"

Pour le moment, le cas "exceptionnel" de cette femme reste toujours une énigme. "Nous ne comprenons toujours pas comment cet individu a pu se développer au stade embryonnaire ni surmonter toutes ces pathologies", a déclaré le professeur Marcos Malumbres du Centre national espagnol de recherche sur le cancer. Il espère notamment, grâce à elle, pouvoir identifier les cellules du corps qui pourraient se transformer en tumeur, bien avant les tests cliniques et l'imagerie diagnostique actuels. Des découvertes qui ouvriraient la voie à de nouvelles options de traitement à l’avenir.

Dans l’Histoire de la médecine, aucun autre cas de ce type n’a jamais été observé auparavant, a tenu à rappeler Miguel Urioste, le co-auteur d’une étude à ce sujet. "Sur le plan académique, nous ne pouvons pas parler d'un nouveau syndrome car il s'agit de la description d'un seul cas, mais biologiquement, il l'est".

VIDÉO - Ryan Reynolds : une tumeur découverte lors d'une coloscopie filmée pour sensibiliser le public