Elle se connecte à l'assistant vocal de son ex pour faire fuir sa remplaçante

·1 min de lecture
Une Anglaise s'est connectée à l'assistant vocal de son ex pour faire fuir sa rivale

Phillipa Copleston-Warren, une Anglaise de 46 ans, s’est connectée à l’assistant vocal de son ex-petit ami afin de faire fuir sa nouvelle compagne. Elle a aussi posté une photo de lui nu sur les réseaux sociaux.

Personne n’aime se sentir observé, pas plus que de voir l’ex-compagne de son compagnon ou de sa compagne débarquer dans sa vie. Une Anglaise a pourtant vécu les deux en même temps lorsque Phillipa Copleston-Warre, la précédente relation de son compagnon s’est connectée à son assistant vocal Alexa, rapporte la BBC.

Pour faire fuir la nouvelle compagne de son ex, l’Anglaise de 46 ans aurait demandé à l’assistant vocal de lui ordonner de quitter les lieux. Elle aurait également éteint et allumé la lampe de chevet à plusieurs reprises afin d’effrayer sa victime. Ne se sentant probablement pas assez "vengée", elle aurait ensuite utilisé cette connexion frauduleuse pour poster sur Facebook une photo dénudée de celui qu’elle aimait, assortie du commentaire “Ai-je l’air gros ? Ma question quotidienne”. Ce dernier ne s’en serait aperçu que grâce aux messages de ses amis inquiétés par ce poste étrange.

Une vengeance qui termine devant la justice

Face à ces représailles cruelles et illégales, la victime a porté plainte et l’autrice des faits s’est retrouvée devant le tribunal d’Isleworth, en Angleterre. Elle a reconnu tous les faits et sera jugée le 6 octobre. La justice anglaise a précisé que malgré ses aveux, le fait d’avoir tout fait pour retarder le retrait de la photo de Facebook en changeant le mot de passe du compte de son ex jouerait en sa défaveur.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles