Elle meurt au milieu de ses déchets, ses voisins vivent un calvaire

·1 min de lecture
Les voisins de l'octogénaire vivent un enfer. (illustration Getty Images)
Les voisins de l'octogénaire vivent un enfer. (illustration Getty Images)

Une octogénaire a été retrouvée décédée dans son appartement jonché de déchets. Ses voisins ont donné l'alerte, mais l'affaire n'est pas terminée pour autant.

Connaissez-vous le syndrome de Diogène ? Tiré du nom du philosophe grec notamment connu pour avoir vécu dans un tonneau, il nomme un trouble psychologique qui conduit à négliger son hygiène corporelle et celle de son environnement. C'est visiblement le trouble dont était atteint une femme de 80 ans, à Toulouse. Et qui concerne aussi ses voisins.

Enquête et couvre-feu

Depuis plusieurs années, ils sont en effet envahis par les odeurs émanant de l'appartement. Mais la semaine dernière, les effluves empirent. "C'était tout simplement l'odeur d'un cadavre en décomposition", déclare une voisine à La Dépêche du Midi. De fait, la vieille dame est décédée seule, au milieu de ses déchets. Un drame humain qui émeut tout l'immeuble. Mais qui ne met pas pour autant fin aux odeurs pestilentielles.

Car si le corps a été retiré de l'appartement, ce dernier n'a pas pour autant été nettoyé. "Une autopsie et une enquête sont nécessaires", a indiqué Toulouse Metropole Habitat. Le bailleur social doit en effet identifier les héritiers de l'octogénaire, et ne peut pas entrer dans son appartement sans l'accord de la police. Dans l'appartement voisin, une mère de famille et ses deux enfants prennent leur mal en patience : "on se calfeutre un maximum chez nous", dit-elle, en pleine période de couvre-feu.

Ce contenu peut également vous intéresser :