Elle arrête de manger la nuit et perd la moitié de son poids

·2 min de lecture
Elle a vu son poids augmenter à chacune de ses trois grossesses.

Cette mère de trois enfants, standardiste à l'hôpital, a perdu du poids en modifiant son alimentation et en diminuant les quantités.

À 40 ans, Carly Fisher a voulu reprendre sa santé en main. Cette mère de trois enfants a eu le déclic après son divorce. En modifiant son alimentation et en se rendant à la salle de sport, elle a réussi à perdre la moitié de son poids.

Standardiste à l’hôpital, elle sautait fréquemment des repas et travaillait en horaires décalés. Elle a vu son poids augmenter à chacune de ses trois grossesses. Elle faisait alors une taille 26 au Royaume-Uni, ce qui correspond à un 54 en taille française. En janvier 2019, à l’aube de ses 40 ans, elle a décidé de s’inscrire à une session de remise en forme. Un essai auquel elle a rapidement mis fin. "J'ai recommencé à réessayer début mars, mais au milieu du mois, mon mariage s'est terminé et j'ai perdu quelques kilos en quelques semaines à cause du stress", a déclaré Carly Fisher auprès du Manchester Evening News. Avant d’ajouter : "À la fin du mois, alors que je vivais seul avec mes enfants, j’ai eu un déclic. J'étais déterminé à m'attaquer de front à mon poids et je n'ai jamais regardé en arrière".

Et pour perdre du poids, elle a adopté rapidement de nouvelles habitudes de vie : "J'ai commencé à m'entraîner correctement en janvier 2020, même si je ne pouvais le faire qu'à la maison pendant les différents confinements. Mais, en utilisant un programme combiné de régime et de remise en forme, j'ai changé ma façon de voir la nourriture. C'était un changement de style de vie pour moi et pas seulement un régime amaigrissant". Aujourd'hui, elle fait une taille 34.

VIDÉO - Pr David Khayat (oncologue ) : "Comment croyez-vous que font les Italiens qui mangent des pâtes tous les jours et ont beaucoup moins d’obésité que nous ?"

Du piment et un sandwich à la saucisse

Du côté de son alimentation, la jeune femme a réduit les portions et a commencé à manger moins de glucides transformés. Avant sa prise de conscience, elle prenait des collations, puis mangeait des portions très importantes. "Je ne prenais pas de petit-déjeuner ni de déjeuner. Je grignotais pendant la journée des choses comme des chips et du chocolat, puis je prenais un gros repas le soir. Le travail a perturbé mon horloge biologique, donc je ne mangeais pas à des heures normales", a détaillé Carly Fisher. Et d’ajouter ensuite : "Je mangeais des trucs comme des spaghettis bolognaises ou du piment. C'était la quantité plutôt que ce que je mangeais le soir qui était vraiment en cause. Avant de perdre du poids, je mangeais au mauvais moment et je faisais des choses comme manger un sandwich à la saucisse à 23 heures ou même à minuit, si j'avais travaillé et regardé un film".

Si aujourd’hui, elle s’est débarrassée de nombreuses mauvaises habitudes elle n’est toujours pas fan du petit-déjeuner et préfère manger une barre de céréales hypocalorique le matin. Forte de son expérience, elle veut maintenant suivre des formations et aider les autres à perdre du poids.

VIDÉO - Cinq erreurs de régime et d’exercices à ne pas commettre à la cinquantaine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles