Elizabeth Wurtzel, auteure de "Prozac Nation", livre référence sur la dépression, est morte

franceinfo Culture avec agences

Elle avait écrit un ouvrage remarqué, Prozac Nation, considéré comme un éclairage mémorable sur la dépression chronique et le fameux antidépresseur. L'écrivaine américaine Elizabeth Wurtzel est morte mardi à 52 ans des suites d'un cancer, a annoncé le New York Times. L'information, donnée au journal new-yorkais par l'écrivain David Samuels, ami d'enfance de l'auteure, a été confirmée par son époux. Ce dernier, Jim Freed, a précisé que l'écrivaine s'était éteinte dans un hôpital de Manhattan.

Elizabeth Wurtzel avait annoncé publiquement en 2015 être atteinte d'un cancer du sein. Puis elle s'était souvent exprimée sur l'évolution de la maladie et ses traitements, notamment sur son compte Twitter.

Son livre avait été adapté au cinéma

Née le 31 juillet 1967 à New York, diplômée des universités de Harvard et de Yale, journaliste, critique, auteure, Elizabeth Wurtzel est devenue célèbre à 27 ans après la publication en 1994 de son autobiographie Prozac Nation qui détaille la dépression dont elle a souffert enfant, adolescente et adulte.

L'ouvrage a contribué à la naissance d'un genre littéraire encore embryonnaire et alimenté le débat sur les maladies mentales, sujet encore largement tabou à l'époque. Prozac Nation a été adapté au cinéma en 2001 par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi