Elizabeth Tchoungui : l'ex-animatrice des Maternelles se confie sur son combat pour son fils autiste

·1 min de lecture

Être parent d’un enfant autiste c’est un parcours du combattant en France. Hélène de Fougerolles qui avait accepté d’aborder le sujet de l’autisme de sa fille dans Sept à huit en sait quelque chose. L’actrice de 48 ans avouait par exemple : "Il y a une théorie sur l’autisme - cela fait seulement trois ans qu’on ne la met plus en avant - qui veut que l’origine de ça était la maltraitance, principalement maternelle. (...) Pendant dix ans, ça a été ma réalité : c’était que j’étais une mauvaise maman et que c’était de ma faute si ma fille était comme ça".

Et elle n’est pas la seule mère qui a dû se battre avec le poids de la culpabilité. Même son de cloche chez Élizabeth Tchoungui qui a un fils autiste. Elle expliquait dans Closer en 2018. "Parce que mon accouchement avait été difficile, les psys psychanalytiques insinuaient que le lien maternel avait été difficile à établir. Une fois encore, on fait porter aux femmes un poids écrasant. De tels jugements sont scandaleux et dangereux. Ils font perdre un temps précieux alors qu'une intervention précoce est favorable dans les troubles autistiques et que la plasticité cérébrale d'un enfant est optimale jusqu'à 10 ans ".

Depuis l'ancienne animatrice des Maternelles a accepté de se confier un peu plus sur le sujet ce jeudi 18 mars lors d’un portrait du Figaro. C'est une note d’espoir cependant qu’offre celle qui est aujourd’hui en charge de la Responsabilité sociale et environnementale du groupe Orange. Grâce à l’animation des Maternelles, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

"On ne doit pas envenimer la situation" : Vianney s'exprime sur le rôle des artistes pendant la crise sanitaire
Maddox Jolie-Pitt dresse un portrait "peu flatteur" de son père Brad Pitt
PHOTO Jesta (Koh-Lanta) maman de son deuxième enfant, elle change complètement de look
Julien Lepers atteint d'un "cancer foudroyant" ? L'ancien animateur de Questions pour un champion s'exprime
PHOTO Ingrid Chauvin : son message d'espoir après les nouvelles annonces du gouvernement