Elizabeth II : sa vraie réaction après la diffusion de l'interview choc de Meghan Markle et Harry

·1 min de lecture

La reine célèbre aujourd’hui son 95ème anniversaire mais n’a évidemment pas le coeur à la fête, privée de son cher Philip qui l’accompagnait depuis plus de 73 ans. Selon de nombreuses sources, la reine a souhaité passer son anniversaire au calme au palais de Windsor avec Fergus et Muick ses chiots, cadeaux de son fils le prince Andrew. La reine qui ne réunira pas sa famille cette année, n’a pas non plus tenté de retenir Harry - qui après quelques tergiversations a fini par s’envoler pour Los Angeles pour retrouver son épouse Meghan et leur petit garçon Archie.

Depuis le 7 mars, date de diffusion de l’entretien accordé à Oprah Winfrey par les Sussex, la reine avait semble-t-il tout fait pour apaiser le feu de la discorde entre les exilés et les membres de la famille royale. Mais selon certaines sources, Elizabeth II serait « extrêmement déçue » de cette conversation accusatrice vis à vis de la royauté britannique et qui a pris le monde pour témoin. Une source a ainsi révélé au Mail Online : « La reine a fait savoir aux conseillers, et sans la moindre ambiguïté qu’elle était du côté de Charles et William et très déçue de certains aspects de l’interview de Harry et Meghan. »

Sans doute la reine ressent-elle de l’amertume à avoir vu un membre de sa famille accusé de racisme ou désappointée par la prise de parole de Meghan qui a affirmé n’avoir pas eu d’aide alors qu’elle était frappée par des pensées suicidaires. En tout cas la source ajoute « Il y a de la douleur et de la peine (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sheila proche de sa petite-fille Tara-Rose ? Sylvie Ortega Munos met les choses au clair
VIDEO Mariés au premier regard : Yannick revient sur la brouille entre Melina et sa mère et exprime sa gêne
PHOTO Anthony Delon : son hommage déchirant à sa mère Nathalie Delon, trois mois après sa mort
Arthur recadré par un magistrat après ses propos sur l'affaire Sarah Halimi
Michel Drucker révèle les messages qu'il a échangés avec Emmanuel Macron durant sa convalescence