Elizabeth II, très fatiguée à 93 ans : ce signe qui ne trompe pas

Le poids des années... des responsabilités et des soucis aussi. C'est une ouverture du Parlement britannique très particulière qui a eu lieu, ce lundi 14 octobre, dans la matinée. Parce que la question du Brexit divise plus que jamais la classe politique anglaise et que Boris Johnson, nouveau Premier ministre, joue son poste. Parce que le prince Charles, remplaçant son père, le prince Philip, retiré de la vie publique depuis 2017, était à nouveau assis au côté de sa mère, la reine Elizabeth II. Mais aussi parce que Sa Très Gracieuse Majesté, âgée de 94 ans en avril prochain, est apparue très fragile. Que son fils aîné lui tienne la main alors qu'ils remontaient la Chambre des Lords, au sein du palais de Westminster, rien de très anormal. C'est un autre geste qui a surpris les observateurs d'Outre-Manche.

Elizabeth II avait revêtu tous ses atours, à l'exception d'un plus symbolique que les autres : la couronne impériale d'apparat, héritée de son père George VI. A la place de cette coiffe, attribut du pouvoir royal, la souveraine portait le diadème d'apparat de George IV. La couronne impériale d'apparat n'était pas très loin de Sa Majesté, puisque David Rocksavage, Lord Grand-Chambellan, marquis de Cholmondeley et époux de Rose Hanbury, avait pris soin de la poser sur un cousin, à proximité d'Elizabeth II. Mais de l'autre côté de la Manche, les spécialistes de la royauté n'ont pas tardé à insinuer que la couronne de la reine était sans doute devenue trop lourde pour sa nuque et

Retrouvez cet article sur GALA

“N’en parlez pas” : Elizabeth II, très contrariée par Meghan Markle et Harry ?
La vraie raison pour laquelle Elizabeth II ne veut pas parler d'Harry et Meghan Markle
Comment Kate Middleton s’est mis Elizabeth II dans la poche
Elizabeth II racontée dans un livre par son habilleuse : qui est Angela Kelly ?
Non, Elizabeth II ne boit pas 4 verres par jour ! “Elle serait ivre”