Elizabeth II : son stratagème pour ne pas être épinglée concernant la rénovation de Buckingham Palace

·1 min de lecture

Le retour des congés de la reine Elizabeth II d’Angleterre sera synonyme de grand changement. La souveraine britannique partagera en effet son temps entre le château de Windsor et le palais royal de Buckingham. Selon une experte de la royauté, interrogée par nos confrères de True Royalty TV, relayée notamment par le Daily Mail, ce nouveau rythme de vie vise à éviter la remise en question de la facture de rénovation à plus de 430 millions d'euros du palais londonien.

Depuis le mois de juin, la reine est à Balmoral, dans sa résidence d’été : c’est son premier séjour dans son sanctuaire écossais depuis que son époux, le prince Philip, est décédé le 9 avril. Avant de partir, elle vivait la plupart du temps au château de Windsor, dans le Berkshire. Mais à partir de la rentrée, elle devrait passer davantage de temps à Londres.

« Je pense qu’elle reprendra sa résidence au palais de Buckingham afin de justifier la rénovation de 369 millions de livres », explique l’experte Roya Nikkhah à nos confrères. Sans cela, de nombreux sujets de la reine pourraient questionner l’intérêt de ces travaux, estime-t-elle. La subvention souveraine, qui est issue de la fiscalité générale, sera en effet augmentée pendant la période de rénovation du palais construit en 1703, explique le Daily Mail.

Des Britanniques se sont certes plaints du fait que la facture leur soit imputée, mais le palais continuera de fonctionner comme à son habitude, précisent nos confrères du tabloïd. Le palais de Buckingham, qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Brigitte Macron plus permissive qu’Emmanuel Macron : « C’est quelqu’un qui prône la liberté »
PHOTO - Laura Tenoudji poste un cliché attendrissant de sa petite ballerine, sa fille Bianca
Mariés au premier regard : Yannick, l’ex-mari de Mélina, devient acteur et dévoile les 1ères images de sa série
Donald Trump n'en rate pas une : pour les 20 ans du 11 septembre, il tacle Joe Biden
« Entre un cheval et Jean Castex »: Gad Elmaleh revient sur sa rencontre avec Albert de Monaco

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles